LOSLAFA (8) : Simple

La paresse est un bien vilain défaut ; néanmoins après l’épisode précédent, le CHU avait décidé de m’allouer quelques jours de repos LOIN de l’hôpital. Désormais surnommée «Doc Adré, First of her name, Queen of the Aortas», j’ai passé une semaine dans le beau pays d’@armance64 et d’@AntoineOspital sans savoir si c’était ma solide réputation auprès des bouteilles de vin blanc ou vis-à-vis des artères de gros calibre qui les avait empêché de m’inviter pour l’apéro. De retour dans mes pénates, j’avais repris le taf gentiment sans cataclysme vasculaire pendant au moins 1 garde et demi.

IMG_1322

Pas une aorte à l’horizon.

♬ «Lundi matin, l’emp’reur, sa femme et le p’tit prince, ont appelé le 15, pour..» autre chose qu’une aorte.

♬ «Mardi matin, l’emp’reur, sa femme et le p’tit prince» : je m’en fous j’étais de repos de garde.

♬ «Mercredi matin, l’emp’reur, sa femme et le p’tit prince» ont encore pu faire ce qu’ils voulaient tandis que je glandais au soleil avec vos impôts.

♬ «Jeudi matin, l’emp’reur, sa femme et le p’tit prince, sont venus aux urg, pour voir un spécialiste.» Mais comme j’étais chez moi, ils sont pas vraiment venus le matin. Ils sont arrivés à 17h45. Juste à temps pour me voir arriver en civil, ôter mes lunettes de soleil, disparaître dans un vestiaire et réapparaître en tenue de clown sanitaire® (copyright Ma Lionne).

civil2

Quand je pointe humblement au boulot

L’empereur arrive avec le SMUR d’un département lointain pour une aorte qu’il convient d’opérer immédiatement.

Sa femme n’est pas vraiment sa femme, mais c’est un patient qui est arrive aux Urgences pour une inénarrable première colique néphrétique à 60 ans, c’est à dire une aorte. Il est pris en charge par Dr Brunita, qui me remercie d’être venue la saluer mais-vas-y-repars-chez-toi-maintenant-2-aortes-qui-franchissent-le-sas-en-10-minutes-ça-suffit. Elle peut parler, Brunita, alors que certains m’ont demandé si nous étions sœurs tant le shitmagnétisme aortique qu’elle exhale est puissant. Tant mieux pour la femme-pasfemme de l’empereur, car Brunita flaire l’aorte et sait gérer. À son actif, avoir ramené vivant à l’hosto un patient qui avait rompu son aorte 35 minutes avant qu’elle soit déclenchée pour aller le chercher à 80 kilomètres. Elle gère.

Je m’éloigne jusqu’au secteur chaud dans lequel je suis affectée pour la nuit, et qui est plein. Full. Archifull.

Voilà que DocDouce m’appelle.

DocDouce est ma copine d’échographies, et souvent nous nous appelons pour aller ensemble étaler du gel sur un patient. Ce n’est pas son intention ce soir.

«Adré, je sais que t’as pas de place …» DocDouce est au secteur froid. Celui avec ZÉRO scope.

«Pourquoi ?», convaincue que Douce ne m’appellerait pas si ça craignait pas vraiment.

«Une fissuration aortique.»

«Pousse !!!!».

On le mettra dans le sas du secteur chaud. Tant pis.

Ainsi donc le p’tit prince déboule. Certes, il est sexagénaire, mais songez au fils aîné de la Reine d’Angleterre. Rien n’empêche d’être un p’tit prince en ayant 65 ans.

Charles (on n’a qu’à l’appeler comme ça) est allé aux Urg de CliniquePasLoin 3 jours plus tôt. Pour une vague douleur lombaire qui dure depuis … 3 semaines. Là bas, le bilan sanguin a montré pas grand-chose si ce n’est un petit syndrome inflammatoire biologique (mioum le SRIS débutant) qui est cohérent avec la pousse d’un germe dans le pipi de Charles. Et hop gentilbiotique.

Déçu qu’au 3e jour de traitement antimicrobien, les symptômes persistent, alors qu’on lui avait indiqué qu’en 2 jours ils réduiraient sensiblement, le p’tit prince s’est dit qu’en consultant au CHU il verrait un Grand Urologue De Renom.

Pas de chance, il est reçu par une urgentiste. La loose.

Sauf que l’urgentiste a du pif et le met dans un scanner. Qui montre un bel anévrysme aortique, fissuré, avec un saignement dont les 57 nuances de gris suggèrent qu’il s’effectue gentiment depuis 3 semaines. Avec en prime la tonalité bien blanche par endroits qui dit «Youhou, je saigne encore».

Charles est sympathique mais dès son arrivée au secteur chaud, je m’évertue à m’en débarrasser.

«Allo ? Vous êtes le chirurgien vasculaire de garde ? [Voix qui se reconnaissent, à force] Salut ! Comment vas tu ? Et la famille ça va ? Et les infirmières ça va ? […] [description du cas de Charles] OH MERDE. Bon, ok. Bon courage.»

Le chir est sur le point d’opérer l’empereur. Un chantier. Des heures de boulot. Il vient de regarder le scanner de l’impératrice et sait déjà qu’il devra enchaîner sur ce 2e patient à une heure improbable. Impossible pour lui de prendre en charge Charles dans un délai raisonnable.

Que faire ?

En appeler à la Sagesse avec un grand S.

FullSizeRender(6)

C’est vraiment pas compliqué.

La Clinique De La CoronaireEnOr & De La ValveEnPlatine dispose d’un plateau technique de cardiologie et de chirurgie cardiaque H24 qui envoie sévèrement du foin et lui rapporte énormément de pognon.

Le chir et le réa de garde sont ok pour prendre en charge Charles.

Y’a plus qu’à solliciter le SAMU pour le transfert.

Et là… Aucune équipe médicale dispo. Rooooh.

C’est donc Absinthe, infirmière SMUR aux yeux spiritueux, qui accompagnée de Guido l’ambulancier, transportèrent comme une casserole de lait bouillant notre p’tit prince jusqu’aux couloirs dorés de l’établissement d’accueil. Les fesses serrées, les doigts croisés, et le cœur joyeux.

C’est pas compliqué.

♬ Vendredi matin, j’étais de repos de d’garde.

♬ Samedi matin, s’ra l’épisode prochain.

Le karma.

Publicités
Cet article, publié dans Instantanés, Urgs, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour LOSLAFA (8) : Simple

  1. Lelen dit :

    Non mais totalement…incroyable.
    Vu l’effet du Clown sanitaire®, en vrai, je pense que je compulserai les tours de garde à la loupe pour savoir qui bosse ce jour là , prête à tout, mais veillant au karma de certaines…
    Merci pour cette écriture déjantée, accro je suis!

  2. Dona Juana dit :

    Bon , à ce stade , tu n’es plus un chat noir , mais une énoooorme panthère noire .
    Adré-Bagheera , ou Bagheeradré …

  3. Doudou13314682 dit :

    Un dicton de ma jeunesse : pire que l’Everest en espadrilles doubler un semestre de CCV rangueil

  4. Dima dit :

    Bonjour,
    Vous ne faites plus de smur/régulation ?

  5. Dopamine dit :

    En même temps, si le lait déborde pour le transfert, à moins d’avoir Dieu le père dans le véhicule ni médecin ni infirmer n’y pourront grand chose…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s