Charlie

Charlie,

J’en ai chialé, ce mercredi 7 janvier 2015. Mercredi noir. J’ai pas les mots. Y’a pas de mots.

Charlie,

J’en ai chialé, depuis ce mercredi, de voir le monde se lever. J’en ai souri, de voir les dessins d’amateurs ou de caricaturistes chevronnés fleurir sur la toile et dans les journaux. J’en ai ragé, de voir les commentaires affligeants de bêtise crasse, les détournements débordants d’ignominie, les tentatives de récupération puantes. J’en ai vomi, de lire tous les connards haineux et les débiles incultes profitant de l’émotion pour essayer de répandre la merde qu’ils ont dans la tête en l’absence d’humanité.

Putain Charlie j’ai chialé de tout mon être. Mercredi noir.

Putain Charlie j’en suis émue aux larmes d’avoir senti battre le cœur des dizaines de milliers de Charlie(s) avec lesquels j’ai marché, de la foule tantôt parcourue de silences, tantôt propageant une vague d’applaudissements.

Y’en avait partout, Charlie. Internet m’a fait voir les marées humaines marchant en ton nom, partout. «Je suis Charlie». Partout :

Agen. Aix en Provence. Albi. Alençon. Alger. Amiens. Amsterdam. Angers. Ankara. Annecy. Arras. Athènes. Avignon. Bayeux. Bayonne. Belfort. Bergerac. Berlin. Besançon. Beyrouth. Blois. Bordeaux. Boulogne sur Mer. Bourg en Bresse. Brest. Bruxelles. Buenos Aires. Caen. Cannes. Carcassonne. Cavaillon. Cayenne. Chalon sur Saône. Chambéry. Châteauroux. Chenôve. Cherbourg. Cholet. Clermont-Ferrand. Cognac. Colmar. Dammartin-En-Goele. Denain. Dijon. Draguignan. Dublin. Dunkerque. Épinal. Fontaine Le Bourg. Fontainebleau. Fréjus. Gaza. Genève. Grenoble. Halifax. Hong-Kong. Istanbul. La Rochelle. La Roche sur Yon. Lannion. Lausanne. Laval. Le Mans. Les Sables d’Olonne. Lille. Lima. Londres. Los Angeles. Luxembourg. Lyon. Mâcon. Madrid. Mamoudzou. Marseille. Metz. Milan. Montauban. Montpellier. Montréal. Moscou. Mulhouse. Nancy. Nantes. New York. Nice. Niort. Nouméa. Orléans. Paris. Pau. Perpignan. Poitiers. Pont l’Abbé. Pontoise. Puy en Velay. Quimper. Ramallah. Reims. Rennes. Rodez. Rome. Rouen. Royan. St Brieuc. St Etienne. St Lô. St Malo. Séoul. Stockholm. Strasbourg. Sydney. Tarbes. Tokyo. Toulon. Toulouse. Tournon sur Rhône. Tours. Troyes. Ulaanbator. Venise. Vichy. Vienne. Washington. Yvetot. Et toutes les villes, tous les villages, dont je n’ai pas cité le nom. Autant dire des pelletées.

Putain, Charlie, j’en ai chialé tellement c’était beau, on aurait dit qu’il y avait autant de personnes que de myriades d’étoiles dans le ciel.

Publicités
Cet article a été publié dans Instantanés. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Charlie

  1. Doña Juana dit :

    Comme toi , je suis profondément émue de voir que tout le pays , mais aussi le monde entier , se soit mobilisé dans ces rassemblements dignes et pacifiques .

  2. insURGé dit :

    j ai vu la marée humaine ? N y etais pas
    Bon c est bien

    Un big fuck aux terroristes

    Mais après ?
    Ben rien

    Le gouvernement a deja avoué son impuissance technique a tracer les tarés potentiels

    Après ?
    Ben après comme hier

    Regarde bien dans le trou de la serrure quand on frappe chez toi avant de te prendre la balle dans l œil
    C tout

    Y a une seule chose de bien dans l histoire c est qu on sait qu en France un terroriste est un terroriste mort
    Deja au moins le message est clair
    Y a au moins ca
    En attendant t auras le crâne explosé demain ou un autre jour avant même de relâcher tes sphincters

    Des pancartes des queuleuleu et
    Une bougie des mouchoirs

    Ouais
    Et après ?

    Si quand même
    Y a un truc qui apparaît vraiment ..
    Qui saute aux yeux et à la pensée
    Qui s impose comme une réalité :
    C est que la France est multiculturelle
    A l ecran de ta TV ce soir et réellement et dans les stat

    Va falloir se penser Français différemment
    Vraiment
    Pas qu un descendant vertical de Charles Martel
    Mais le fer de lance de valeurs républicaines
    Partagée par des citoyens de cultures différentes
    Juste se dire qu on est tolérance et pas exclusion

    Et là même pour moi
    Y a du taf
    On est pas vraiment prêts

    A vivre ensemble
    Va falloir

  3. Charlie76 dit :

    J’en aurai chialé quand j’ai vu la manif sans fin à Rouen s’ouvrir si rapidement pour laisser passer le VSAV médicalisé par un SMUR et escorté par la Police !

  4. Françoise dit :

    Moi aussi j’ai pleuré… Et je pleure encore. Chaque matin. Chaque jour. Chaque fois que je ne peux m’empêcher de lire, écouter, visionner un témoignage, chaque fois que je me remémore certaines images : les larmes de Patrick, les embrassades entre juif et musulman, les paroles fortes, les sanglots avoués, les regards lessivés, les sourires et les rires pour ne pas sombrer, pour ne pas abdiquer. Je n’ai pas peur, j’ai mal. J’ai mal à mes valeurs. J’ai mal à mon enfance. J’ai mal à ce que mes parents m’ont appris à travers leur éducation, leur histoire, leurs rires, leurs copains qui étaient les ancêtres de ceux de Charlie. J’ai mal et je pleure. Nous sommes en 2015 et la barbarie imbécile règne encore de par le monde.

  5. Thomas dit :

    J’ai été touché par l’horreur et la rapidité du massacre mais j’ai été sidéré par la vague de soutien qui a suivi les événements en France, en Europe et dans le monde. J’ai même vu que le panneau Je suis Charlie était affiché dans l’espace.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s