1808

«Mais vous, au départ, c’est pas trop votre truc, non ?» dit l’agent immobilier à l’Homme.

«Euh, ben j’étais pour l’idée de mettre les pieds dans un truc déjà tout prêt, neuf en fait, mais booooon, vous savez, je suis [NDLR : du verbe suivre]» répondit l’Homme.

Et l’Homme fut gratifié d’un gros bisou par sa greluche d’urgentiste qui tenait un sourire jusqu’aux oreilles tandis que son regard brillait quasiment autant que quand elle part sur un truc bien chaud, genre un carnage par arme à feu avec plusieurs passoires victimes.

Elle est tracée sur les plans cadastraux napoléoniens datés de 1808, avant quoi on ne sait pas, faute de gars obligé de se farcir le recensement et le dessin de tous les chemins & habitats du coin. Et le mec qui s’imaginait ramener ses valises dans du neuf a cosigné un compromis de vente, la preuve s’il en fallait une que je suis une déesse absolue au pieu son amour est sans faille.

Alors certes je pourrais vous parler d’un arrêt récupéré. Certes. D’autant que je vous écrit avec une alcoolémie non négligeable (disons que depuis le champagne d’il y a 3 jours, j’ai pas l’impression d’avoir eu le temps de décuver, spamafaute c’est bientôt mon anniversaire). J’ai même eu des velléités de vous parler d’une question de fond, celle de la communication avec les familles (celles dites «difficiles» par ceux qui prennent pas la peine de leur adresser la parole et s’étonnent que ça grince ensuite), mais ça c’était vendredi, et vendredi je conduisais.

Hier, y’a la gamine qui nous a coupé le souffle à table, alors qu’on parlait innocemment Histoire (avec une historienne, bisous au passage), nous sortant un «Je sais pas pourquoi je peux dérouler des pensées mathématiques dans ma tête» (han han, j’ai comme une idée….).

1808… Tant de calculs mathématiques…. 1808…

Publicités
Cet article a été publié dans Bibiland. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour 1808

  1. Doña Juana dit :

    Et moi qui viens de te dire au téléphone que tu n’écrivais plus guère … Encore bon Anniversaire , ma jolie Poussinette ! Et tant pis pour nous tous , fans de ton écriture , si tes billets se font plus rares , tu en as pour quelques mois à cogiter dur pour que cette maison devienne l’espace de vie dont vous rêvez .

    • docadrenaline dit :

      Merci Maman !

      NB : quiconque d’autre que ma mère (et ma tante) se risquerait à m’appeler « Poussinette » serait immédiatement pulvérisé, pour info. À bon entendeur…

  2. Elpoquito dit :

    Encore de la bonne lecture bien décalée ! Merci
    Et courage bon !

  3. hexdoc dit :

    Je veux le dire , mais je le dis pas : les phrases barrées c’est nul.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s