Juin

En mai fais ce qu’il te plait … Tu parles. Arnaque. Alors, est-ce qu’en juin, blogue à propos de rien ? Ma foi, oui.

Juin.

Ce terrible mois où y’a déjà du soleil mais encore du peuple sur la route le matin. Cette période ingrate où j’ai quasiment plus de séries à regarder bordayl, déjà que la semaine dernière nous avons été plusieurs millions à regretter qu’HBO, pour ne pas la citer, nous prive de notre épisode à 10 millions de dollars pour cause de jour férié étasunien. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi c’est un cruel rappel de la décadence de ce monde.

À part ça … Les lys sont en fleur. Et c’est beau.

J’ai trouvé une maison. Enfin je crois. Elle plait à l’homme. Et aux gamines, m’enfin les gamines, tout comme le chat, je n’espère pas qu’elles participeront à financer son achat. Alors je vais aller voir mon banquier. Cette semaine.

Juin.

Se ravive une terrible ambivalence. J’aimerais être tout de suite en train d’emménager dans la baraque en question. Y être chez moi, demain. Et ça me saoule incoerciblement de rentrer dans le moule en devenant une bonne fille rangée qui achète une maison. Moi la locataire surtout pas mariée. Quant à l’idée qu’en fait, tout ça, c’est grandir … Ça me hérisse.

Juin.

La fatigue. Ça doit être la fatigue. J’ai dans la tête, souvent, d’amères pensées que je galère à chasser. Et de plus en plus de mal à trouver ma place ici-bas. Ils ont l’air de savoir qui ils sont, où ils sont, ce qu’ils veulent, et où ils vont, tout ces gens qui caracolent autour. C’est un peu étourdissant. Incompréhensible.

Juin.

Des fois, j’ai le sentiment d’être perdue et pas confortable. Alors, j’attends le soleil.

En juin, ça sera bien. J’espère.

Publicités
Cet article a été publié dans Gourbi. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Juin

  1. nfkb (@nfkb) dit :

    juin ne commence pas un lundi, c’est déjà ça 😉

  2. Doña Juana dit :

    Oui , la fatigue…Vilaine pourvoyeuse d’idées sombres et de questions à la noix !!! Ce n’est pas parce que  » les autres ont l’air de … » que tout tourne rond , crois-en une championne de le façade zen , la vie m’a simplement appris que très peu de gens sont capables de te donner de la force quand tu en as vraiment besoin , le plus souvent si tu exprimes un désarroi , que tu racontes ton spleen , ou tes emmerdes , ou même un terrible malheur qui te frappe , eh bien , une grosse majorité de gens vont te déverser leur propre histoire , ou celle d’une connaissance … Comme si ça pouvait te faire te sentir moins seule…
    Rentrer dans le moule , TOI ???
    A moins de te passer à la moulinette au préalable , je ne vois pas comment . Le fait d’acheter une maison ne changera rien à l’iconoclaste que tu es , que tu as toujours été … Et tu sais que dans ma bouche , le mot n’a rien d’insultant , bien au contraire .
    Essaie de te ménager de bons moments de repos , et laisse-toi glisser dans la douce ivresse des projets , ça fait un bien fou .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s