Triste nouvelle

Les gens, faut que je vous annonce un truc terrible. Nan, je vais pas me mettre à chanter : ça, ça serait une bonne nouvelle, pour le climat du moins (y’a un problème de réchauffement climatique oui ou merde ?). Pire que ça.

À l’heure où je vous parle, (putain, c’est dur de vous infliger cette information qui va vous broyer le moral, mais il est en mon devoir de le faire), c’est affreux, …

Le Père Noël est intubé ventilé en réa.

[Inutile d’essayer de démentir, amis réanimateurs. Vous avez un patient ventripotent d’âge respectable dans vos lits, n’est-ce pas ? Bah voilà.]

Le Père Noël est polytraumatisé polytuyauté.

Noël est il foutu pour autant ? Non, bien sûr. Déjà parce que vous n’auriez pas eu de cadeaux. Si si, c’est pas la peine de faire vos réanimateurs-de-base à mentir comme des arracheurs de dents prétendant qu’y’a un espoir, ça marche pas avec moi. À la régulation on voit tout. [Bon ok, je suis pas en train de bosser, je suis chez moi. Commencez pas à me contrarier, ou alors vous aurez pas de Nouvel An non plus.] Vous n’avez pas été sages cette année, bande de petits chenapans ! Donc pour les cadeaux vous pouviez déjà vous brosser à la brosse métallique. Tout n’est pas perdu, vous aurez quand même : de la bûche dégueulasse, des huîtres aromatisées à la Salmonelle, votre belle-mère insupportable, des traces de gadoue dans toute la baraque à cause des gosses qui entrent et sortent avec leurs moon-boots, et une ponction équivalent à 1 mois 1/2 de salaire sur votre compte bancaire pour le plaisir ultime de voir vos proches faire la gueule des cadeaux que vous vous serez saignés pour leur offrir.

Arh, l’esprit de Noyel. Z’avez vu la neige sur mon blog ?

Enfin trêve de réjouissances, l’heure est grave, le Père Noël a eu un AVM. Un Accident de la Voie Magique.

Les insolents qui me lisent commencent à me les briser avec leur moue dubitative, genre le Père Noël il avait rien à faire dehors avant la nuit de Noyel. Ah ouais ? Non mais sérieux ? Et tous les cadeaux qu’il y a dans les magasins, vous croyez peut-être que c’est la Brinks qui les livre ?

Il était en train de sillonner les routes de nos campagnes, avec son traîneau et tout le tintouin, quand subitement il s’est fait attaquer sauvagement par un sapin. Nous autres misérables mortels sommes fréquemment les victimes de la barbarie des platanes. Les sapins sont également des vicieux, mais ils ne s’en prennent qu’à 2 types de victimes : les skieurs, et le Père Noël. Pour les skieurs, on s’en fout, ça fait des donneurs d’organes.

C’EST PAS L’ALCOOL. Le Père Noël, il ne boit qu’un verre de rouge à chaque maison qu’il visite, autant dire quasiment pas. [Bah oui, vous comptez des milliards de domiciles, vous, mais pas du tout ! Si on exclut les maisons où les gens y z’ont pas été sages, et le Tiers-Monde, ça en fait très peu, finalement !] Et de toute façon, les accidents dans lesquels y’a un arbre comme-de-par-hasard, c’est jamais l’alcool, c’est bien connu. C’est la méchanceté des arbres. Y’a guère que les glissières de sécurité et les précipices, qui soient aussi hargneux que les arbres.

Le choc est d’une violence sourde, enfin pas au sens strict à cause des clochettes qui tintinnabulent et des os qui craquent ; le sang de notre jovial ami gicle sur la neige. C’est moche.

Rangifer, le renne en chef [les rennes, c’est comme les pompiers, si t’en désigne pas un pour commander les autres, c’est le bordel], grand pro, fait taire le murmure affolé qui parcours l’attelage de ses coreligionnaires, saisit son smartphone, et appelle le 15.

« Allo, le SAMU ? Ici Rangifer, renne en chef du Père Noël »

[Faut absolument cliquer sur le lien ci-dessus pour comprendre ce qui suit]

L’auxiliaire de régulation médicale qui décroche l’appel en chie un peu. Il ne pipe pas un traître mot (enfin il ne sait pas encore que ce sont des mots) de ce que lui dit Rangifer. «Monsieur, calmez-vous ! Je vais vous envoyer des secours, mais dites-moi ce qui vous arrive et l’adresse à laquelle vous vous situez !».

Il finit par réaliser que l’appelant est un renne, et entame une conférence à 3 avec l’interprète Renne-Français Français-Renne dont dispose H24 le centre 15 dans lequel il travaille avec joie. [Bah quoi ils ont pas des interprètes spécialisés en cervidés dans vos SAMU ? Ah, ils n’ont que pour les bovidés … Et ben, c’est pas joli joli, tout ça…]

Le reste va très vite.

Gyrophares, pompiers, SMUR, désinconiférisation, pré-oxygénation, remplissage, collier cervical, plan dur, etc. Of course intubation difficile. Entretien de la sédation. Amines vasopressives. Ventilation artificielle.

Quelques mots pour les rennes, l’examen sommaire de 2 d’entre eux qui ont été légèrement blessés dans l’accident. La hotte pleine de cadeaux a été remise aux forces de l’ordre qui la ramèneront aux lutins.

Le plus honteux, c’est quand même d’avoir fait souffler Rangifer et ses collègues, pour voir si ils n’avaient pas picolé. Alors que c’est évident que cette histoire est due à la cruauté d’un sapin.

Quand je pense qu’y’en a qui chantent «♪ ♫ Mon beau sapin, roi des forêts … ♫ ♪» … J’te jure, parfois, tant d’inconséquence dans la chanson populaire me consterne.

Ça mérite des massacres à la tronçonneuse, ces arbres ! De finir en meubles en kit !

Enfin voilà. Le Père Noël est en réa, parait que son pronostic neurologique est bon. Le froid & l’alcool auront protégé son cerveau.

J’espère qu’il s’en remettra.

Et si après ça, on est pas couverts de cadeaux au SAMU, ça prouvera qu’on peut être gras et être ingrat.

[Plouf plouf]

Publicités
Cet article, publié dans Connerie fulgurante, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Triste nouvelle

  1. Mgnt911 dit :

    Bravo!
    Bonsoir d’abord, je n’ai jamais commenté mais je vous lis depuis un certain temps et pour ma part, c’est l’un des meilleurs. Du moins, celui qui m’a fait le plus rire.
    Surtout « Les rennes, c’est comme les pompiers, si t’en désigne pas un pour commander les autres c’est le bordel »
    C’est drôle…et tellement vrai!!! 🙂

    Bonne continuation.

  2. Nicole dit :

    Rangifer ? Je croyais que c’était Rudolph. http://www.youtube.com/watch?v=MUTIiwUT4_c&feature=share

  3. doume dit :

    Très réussi, ton article (sauf pour les skieurs, mais ça c’est perso). J’envoie tous mes voeux de guérison au Père Noêl.
    A vrai dire, avec le titre, j’avais eu peur … que tu fermes le blog, vu que tu disais être en manque d’inspiration ! Là, je suis vraiment rassurée. Merci
    NB :je signale qu’il y a une photo de l’accident du Père Noêl sur le blog http://www.alorsvoila.com (et c’était pas un sapin …)

  4. AD dit :

    Wouah !!! laaaaa neeeeeige. Pour le père Noël j’en ai en stock, alité et tuyauté, et même parfois des familles Noël.

  5. xstoffr dit :

    « Les sapins sont également des vicieux, mais ils ne s’en prennent qu’à 2 types de victimes : les skieurs, et le Père Noël »

    Je crois qu’ils ont aussi un petit penchant pour les parapentistes mais ils sont moins nombreux!

  6. Fleur dit :

    Intéressant : il n’y a pas que les platanes qui attaquent..

  7. Senga dit :

    Merci d’avoir enfin révélé la cruelle cruauté des sapins.
    Et la présence de traducteurs pour les cervidés.
    Me voilà rassurée … et morte de rire !

  8. Lunesoleil dit :

    Euh !!! Mais Non c’est pas du tout ce qu’il faut faire quoi que il y en aura toujours qui seront friands de ce genre de news !!!!!

  9. Rosalie dit :

    Alors la ça m étonnerait qu il soit en réa parce que je l ai hospitalisé vendredi en médecine pour une pancréatite le père Noël !

  10. khoury dit :

    eh beh , joyeux noel quand même !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s