Nawak

Faut que je blogue un truc.

Si si, vous rendez pas compte, vous ! C’est nécessaire. Indispensable, même.

Bon déjà parce que mon lectorat [oui, je dis «lectorat», et pi d’abord je fais c’que j’veux, non mais] va s’inquiéter, à force, lancer un avis de recherche, … On a régulièrement des «PNRPA» au 15. Personne Ne Répondant Pas aux Appels. (Ouais les mecs ils ont mis une majuscule à «Ne» pour en intégrer l’initiale à l’acronyme, mais pas à «Aux», allez  comprendre…) Procédure standardisée qui passe par le recueil de l’identité et de l’adresse de la supposée victime, contre-appel, et pétage de porte facile. Vont pas passer pour des cons, ceux de mes lecteurs qui rongés d’angoisse, oseront composer le 15 de chez eux. «Ui allo le SAMU ? Euh voilà, ça fait plusieurs jours qu’on est sans nouvelles d’une ampoule d’adrénaline qui raconte sa vie sur internet. Nan, on sait pas où elle habite. Si ça peut vous aider, elle a : un chat, des playmobils, et 15 paires de chaussettes neuves.» Méfiez-vous, amis lecteurs, y’en a qui ont fini en HDT pour moins que ça.

Et puis aussi parce que j’ai de la paperasse méga urgente à faire. Un truc à envoyer comprenant quelques machins à écrire et quelques pièces à produire. J’ai quasiment tout bouclé. Ça ne me prendrait que quelques minutes. Oui mais. Urgent, peu chronophage, & paperasse ; ça marche pas, dans mon monde. Déjà, par définition, la paperasse, c’est pas urgent. Nan. La paperasse, c’est du papier ; le papier, ça vient des arbres ; les arbres, ça respire ; et donc si ça respire encore, c’est pas vraiment urgent, en tous cas pas suffisamment pour que je me sorte les doigts. CQFD. Et par essence [oui on reste dans la métaphore fleurant bon l’extrait végétal], la paperasse, ça prend un temps fou et précieux. Si. Je le sais, c’est même pour cette raison qu’en 1 an j’ai pas été foutue d’aller au bout de la rue (1 min en voiture, 3 à pieds, et oui je passe devant à chaque fois que je vais chercher la gamine à l’école) pour poster le chèque correspondant à la dernière fois où je me suis prostituée dans le privé (une garde en clinique, donc beaucoup de tunes) se trouvant déjà dans une enveloppe timbrée. Bon maintenant le chèque n’est plus valable, faudrait que je réclame mon dû en renvoyant à son émetteur l’ancien, etc, autant dire qu’y’en a pour des semaines de préparation psychologique. [Et oui je sais tout cela est honteux, le mal absolu, ouh lala la vilaine, etc]

Donc, pour ceux qui suivent, faudrait que je blogue un truc, bien que cela reste un argument peu recevable pour repousser l’obligation paperassière. «Veuillez trouver ci-joint toutes les pièces que vous m’avez demandé et que je n’ai pu vous fournir plus tôt étant donné que j’écrivais des conneries sur internet.»

C’est bien mignon, mais bloguer quoi ?

Ah, de suite, ça fait moins les kékés dans l’assistance.

Voilà voilà voilà. Le vide sidéral de l’inspiration.

On va lancer le Adré-Thon. [Si y’en a un qui me traite de thon, je l’explose.] Le premier qui me trouve un truc à bloguer pour me soustraire de la paperasse, je lui offre un tour en hélico dédie le prochain post. Accrochez-vous, faire germer mon esprit [on avait dit thématique végétale, ou pas ?], c’est pas si facile.

Publicités
Cet article a été publié dans Gourbi. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Nawak

  1. Moietmonnombril dit :

    Boit un coup!
    Moi j voudrais une histoire de pimpom, de tube et de presque mort resucité par tes soins, avec un happy end (c est bientôt Noël qd même!), et puis comme c est de saison, dans la neige l inter! Merci d avance mère Noël 😉

  2. Gné 31 dit :

    Y a pas des gens qui n’ont rien à faire dans la sphère professionnelle de Doc Adrénaline : des parasites, quoi ? Un truc à bloguer quoi comme « des parasites dans un monde végétal …  »
    PS: pas de dédicace mais please un Adré-thon en 2014 …

  3. Tina dit :

    Si tu nous racontais, comme tu sais si bien le faire – sans détour aucun – une intervention ou autre aventure où tu as fondu un fusible, une monstrueuse engueulade ? D’une ça te défoulerait j’en suis sûre et de deux tu nous ferais encore hurler de rire. Allez, ça justifierait largement ta procrastination.
    Veuillez croire, cher Docteur, à l’ass… Non, rien !
    Bises et merci.

  4. LaCubache dit :

    L’élevage des moules marinieres en piscine ? L’influence de la marée sur la masturbation des bigorneaux ? Le régime alimentaire des trolls ? La consommation d’alcool dans la magistrature assise ? Mon amour pour vous en dépit de mon hétérosexualité chevillée à mon corps défendant ?

  5. Ti'diable dit :

    Petite suggestion : votre premier vol en hélicoptère ? 😉

  6. carole dit :

    ou un post sur votre vie quand vous étiez juste financièrement

  7. Une histoire de Noël… c’est l’époque. Bisous en passant, la paperasse, c’est tabou, on en viendra tous à bout…oh wait…

  8. doume dit :

    Votre lettre au Père Noêl ! (à ne pas confondre avec le Bon Dieu).

  9. Senga dit :

    Un condensé des propositions précédentes :le père Noël a un accident de traineau. Un des rennes appelle le 15…

  10. LaurenceB dit :

    Oh my goodness!
    Administrophobes du mon-dentier, unissons-nous! Sans rire, quand je vois un formulaire, j’ai des sueurs froides et la transpiration qui me roule en grosse gouttes entre les omoplates.
    C’est grave, Docteur?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s