Testagain

Maintenant que vous savez tous quel régulateur vous feriez (voir ici & ici), une question cruciale se pose : «Êtes-vous fait pour le SMUR ?». Petit test.

1) Départ en intervention pour arrêt cardiorespiratoire.

  • A : Je panique.
  • B : J’ai du mal à cacher ma joie devant la famille en arrivant sur les lieux, et me réjouis à l’idée de regarder les pompiers masser.
  • C : Je sais déjà que je vais signer un certificat de décès de plus.
  • D : On verra sur place.

2) La VL du SMUR vient de se faire flasher au radar, avec vous dedans.

  • A : C’est bien la preuve qu’on va vite donc je panique.
  • B : J’ai fait une grimace exprès pour la photo.
  • C : T’façon ça sert à rien de se presser, le patient va claquer.
  • D : Y’avait un radar ?

3) L’équipe du SMUR vient d’arriver auprès d’un patient en grande détresse respiratoire.

  • A : Je panique.
  • B : Je tire à pile ou face entre aérosols + traitement injectable ou VNI ou tube d’emblée.
  • C : Je laisse faire l’équipe.
  • D : Je l’assoies et je le mets sous O2, en attendant de faire péter la voie veineuse, la VNI et tout le tintouin. Chaque chose en son temps.

4) Alors que l’on roule tranquillement en rentrant d’une inter, la régul nous fait enchaîner sur une autre.

  • A : Je téléphone (encore) à ma maman tellement je panique.
  • B : Je réponds par radio «Ouais, super, z’êtes trop cool les gars !» tellement je suis ravi(e).
  • C : J’ai faim ! Ils peuvent pas envoyer une autre équipe, bordayl ?
  • D : Je note l’adresse de l’intervention sur le bout de papier fripé qui me tient lieu de pense-bête, tout en annonçant que le message est reçu fort et clair.

5) Intervention auprès de Mlle Gépridécachtons, en coma profond après intoxication médicamenteuse volontaire.

  • A : Seul avantage, c’est qu’elle s’apercevra pas que je me suis pissé dessus de peur.
  • B : Je cherche même pas à vérifier si elle simule le coma ou si c’est réversible aux antidotes. Le tuyau, le tuyau, le tuyau ! Youpi !
  • C : Encore une débile qui a pris de cachetons. Je la fourgue aux urgences en PLS, et une voie veineuse si c’est mon jour de bonté.
  • D : On-la-met-en-PLS-on-la-préoxygène-plein-pot-on-la-perfuse-on-la-remplit-on-la-scope-on-fait-un-ECG-de-principe vas-y fais péter la liste de ce qu’elle a pris qu’on voit si on l’intube ou si on l’antidote.

6) Devant un infarctus à la phase aiguë :

  • A : Je tape l’arrêt cardiaque en premier, avant le patient.
  • B : D’abord je le thrombolyse, après je l’examine, je fais l’ECG et je réfléchis.
  • C : Je laisse l’externe se démerder et je ronfle dans la VL en attendant.
  • D : Dans l’ordre : je lui fais de la morphine pour le soulager, j’élimine la dissection, je fais l’aspirine, j’estime le délai d’arrivée sur table en égrainant les contre-indications à la lyse et je le traite.

7) La bougie c’est :

  • A : Le cierge que j’ai allumé.
  • B : Un truc beaucoup moins fun que la crico.
  • C : Ça sert à rien, si il est difficile à intuber c’est qu’il est mort.
  • D : Une alliée de choix en situation périlleuse.

8) La définition d’une belle inter :

  • A : Une intervention annulée. Ouf !
  • B : Un énorme carton sur la route, 3 morts, 1 traumatisé crânien gravissime, du sang partout.
  • C : Une inter torchée en 15 minutes.
  • D : Du gros SMUR avec un patient amené au déchoc avec des paramètres parfaits.

9) La priorité lors d’une garde de nuit en SMUR, c’est :

  • A : Survivre.
  • B : Défibriller un maximum de fois.
  • C : Dormir.
  • D : Ne pas plier tous les patients. Pour le moral, le lendemain.

10) Plus qu’un proverbe, un mantra :

  • A : «Au secours !»
  • B : «Intubez les tous, le déchoc reconnaîtra les siens.»
  • C : «Arrêt du matin, chagrin.»
  • D : «Les voies de la régulation sont impénétrables.»

La suite au prochain épisode …

Advertisements
Cet article, publié dans Connerie fulgurante, SMUR, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Testagain

  1. J’ai honte, j’ai plusieurs A, d’ailleurs je ne fais plus de SAMU

  2. Gelule dit :

    Je réponds A partout. Sauf a la 6) ou j’ai mentalement ajouté un E) Je fais le 15. Oui, comme il y a de l’anti-matiere dans l’univers, il y a des anti-urgentistes. (en vrai les fois ou j’ai eu a gérer des trucs « chauds » en garde, j’ai fait en mode sous-cortical, et APRES j’ai pleuré de trouille rétrospective).

  3. murmure dit :

    bon, be, finalement je devais pas être un si mauvais smuriste, j’ai quand même plutôt des D en majorité. Mais je suis pas plus mal en médecine générale, je dors mieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s