Tortillons

[Note préliminaire de l’auteur : Déjà que sévèrement blindé, vous ne trouverez aucun sens à ce post, il est fortement déconseillé de le lire à jeun.]

Cher amis, l’heure est grave. Les moustiques m’attaquent. Si si. Et pourtant ils ont le choix. Certes ils n’attaquent pas que moi (manquerait plus que ça), m’enfin d’ordinaire ils me laissent en paix à partir du moment où y’a n’importe qui d’autre à moins de 50 mètres à bouffer. Je suppose que c’est en raison de la surpopulation moustiquienne (3 millions au jardinomètre carré [unité de surface correspondant à une longueur allant de là à de là et une largeur de quelques mètres]). Et y’a pas de tortillons.

Pour ne pas être accusée de catastrophe écologique (on sait pas encore ce que ça donne un moustique qui m’aurait piqué, alors plusieurs …), j’ai donc décidé d’enduire l’intérieur de mes veines de vin blanc, moyennant une administration orale. Qui dit vin blanc dit blogorrhée, et nous y voilà.

Donc.

Nous sommes, les gamines, le chat, l’homme et moi-même, en vacances dans la jolie-maison-de-Tata-au-bord-de-l’océan. Que même y’a du wifi dedans.

Y’a des belles de nuit fabuleuses dans le jardin. Une déco que j’adore. Des chats du voisinage (3 au dernier décompte). Des chapeaux partout. Et à 1 km à vol d’oiseau …

L’océan.

L’immensité de l’eau couleur arrêt hypoxique. [Bah quoi ?] Le sable chaud. Les rouleaux et l’écume. Le vacarme incessant, les embruns, l’horizon.

Ça m’apaise tellement que j’ai gagné une partie de QuiGlandeLePlusGagne contre le chat, pourtant maître à ce jeu [le premier qui trouve le jeu de mots pourri de cette phrase gagne un tour d’hélico de manège.] J’ai également joué à imiter le linge pendant le programme essorage de la machine (dans les rouleaux). J’ai eu ma petite frayeur de la journée au moment d’ouvrir le blanc (un seul tire-bouchon vous manque, et tout est dépeuplé).

Demain, rebelote.

[J’ai une chanson de Gainsbourg dans la tête]

Advertisements
Cet article, publié dans Bibiland, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Tortillons

  1. DocChuao dit :

    Bonnes vacances ! Courage au chat pour relever le défi –et à tous pour tenir le rythme.
    Doc Chuao.

  2. Doña Juana dit :

    Régalez-vous bien , et gare à la Baïne !!!

  3. lesgrosmaux dit :

    J’ai pas trouvé le jeu de mots… 😦 Mais bonnes vacances ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s