Examen Schtroumpfant National

Je sais pas. La fatigue, sans doute. Voilà. Demain des centaines d’étudiants en médecine (des milliers, en fait) vont à l’échafaud passer les épreuves de l’ECN, qui sanctionne [comme le mot est bien trouvé] le 2e cycle de leurs études. C’est pas un moment drôle, sauf éventuellement pour les premiers de la classe. Bref. Je pense à eux. Et puis sur le 4e de couverture de la BD que lisait ma progéniture ce soir, j’ai vu qu’il existait un album des Schtroumpfs dans lequel il y a un Docteur. Et je me suis dit que ça devait pas être évident, surtout pour réguler, le langage schtroumpf. «Et cette douleur dans la poitrine, elle vous fait comment ?». «Elle schtroumpfe». Ah.

Le Démon de la Connerie a pensé à écrire un cas clinique pour l’ECN. En langage schtroumpf. Oui je sais.

Avec les réponses entre parenschtroumpfs.

Énoncé :

Vous êtes de garde en régulation au SAMU [Tiens, comme c’est original !]. Alors que vous vous apprêtiez à schtroumpfer un énième café tout en maudissant pêle-mêle la météo, la convention avec les schtroumpfiers, les médecins de secteurs qui ne schtroumpfent rien [c’est vachement bien le langage schtroumpf, on peut dire n’importe quoi], et vos SMUR qui doivent attendre le 4e millénaire pour vous passer leurs bilans, un appel tombe. Vous schtroumpfez votre casque.

Il s’agit d’un éminent correcteur des épreuves de l’ECN qui s’est schtroumpfé les voies aériennes avec un bouchon de marqueur rouge alors qu’il le décapuschtroumpfait. L’appel émane de sa secrétaire.

1) Quelles questions posez-vous immédiatement ?

(Ben déjà : il corrigeait quel dossier ? Et il était en train de schtroumpfer une bonne note ou quoi ? Nan parce que selon, on envoie ou pas des secours …)

2) La schtroumpfette vous apprend qu’il était en train de corriger la question portant sur le dosage des anticorps anti-poils-de-cul dans le cadre du Syndrome de Schtroumpf. Songeant au risque médico-légal, vous entreprenez de néanmoins schtroumpfer quelque chose pour ce brave homme. Elle vous indique qu’il est bleu, et ne semble plus respirer. Vous envoyez un SMUR. Expliquez par quel mécanisme le patient arbore cette charmante couleur.

(Alors c’est simple : c’est un schtroumpf. Par le truchement de l’encre rouge, lui qui était vert de corriger de si brillantes copies a viré au bleu par le fameux mécanisme de schtroumpfification hypoxique.)

3) Vous êtes le médecin du SMUR et arrivez sur les lieux. [Déjà ça devrait vous faire tiquer, ces dossiers à la con où on vous attribue une fonction différente à chaque question. Mais bon moi-même pas plus tard qu’aujourd’hui je me suis déclenchée en SMUR sur un appel que j’avais régulé, alors je dis rien.] Quelle est votre prise en schtroumpf immédiate ?

(Mettre 98/100 au dossier à tout le monde. Ensuite coller quelqu’un au massage cardiaque. Puis considérer que le patient est un convaincu de l’enseignement et par conséquent laisser l’externe intuber ou faire ce qu’il veut.)

4) Malheureusement votre étudiant est bien meilleur que vous et le schtroumpf retrouve une activité cardiaque spontanée. Que faites-vous ?

(Plusieurs réponses sont envisageables, dont l’ampoule de curare en oubliant de ventiler le patient. Mais sinon, globalement, je dirais : «Je demande au patient quels doivent être les principes thérapeutiques. Pas de réponse = c’est qu’il ne doit pas y avoir de prise en charge particulière.»)

5) Avant de partir, quelles consignes et documents schtroumpfez vous ?

(- Arrêt du schtroumpf

– Éducation du patient

– Certificat de décès pré-rempli et signé en cas de besoin et surtout remis en mains propres => penser à passer un peu de solution schtroumpfo-alcoolique sur les mains du patient.)

6) Quels conseils schtroumpferiez-vous aux étudiants qui vont passer des épreuves débiles demain ?

(Riez. Avant les épreuves, riez. Et n’oubliez pas que ce ne sont que des patients en papier. Vous êtes les meilleurs.)

SCHTROUMPF À TOUS !

Advertisements
Cet article, publié dans Connerie fulgurante, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Examen Schtroumpfant National

  1. Kyra dit :

    Stroumpfff!
    MDR!!!

  2. Nonomicrosémiologie dit :

    L’anticorps anti poil de schtroumpf ??!!!! Schtroumpf alors !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s