Chaticide

Quoi de plus exaspérant que l’extubation accidentelle d’un patient traumatisé crânio-facio-thoracique Cormack 4 dont l’estomac est archi-plein ? De plus agaçant que l’appui inopportun sur «stop» du pousse-seringue électrique qui était réglé de façon à assurer un débit de noradrénaline de 5 mg/h ?

Je vous le donne en mille : mon chat.

Plantons le décor.

De repos de garde, alors que Chéri est parti balader avec l’enfance, je me suis levée / douchée / habillée et j’ai pris ma voiture pour rentrer boire un café au soleil à la maison. Le premier café du matin (13h30), puisque chose exceptionnelle je n’en ai pas bu au boulot avant de partir. Un bon café.

Il fait beau. Les oiseaux volent et chantent. Les papillons ne chantent pas suffisamment fort pour que je les entende. Une fine brise rafraîchit l’air qui s’échauffe sous les rayons du soleil dont ma peau se délecte.

Détail vestimentaire : je porte un de mes pantalons préférés, dont l’étoffe est un peu moins coriace que mes jeans habituels. Le café est prêt.

Je m’assoies sur une marche dans l’allée recouverte de dalles en bois (par mes soins) le long de mes fleurs favorites. Mon regard cherche d’éventuels volontaires rampants pour une séance de bronzage accéléré à la loupe. [Y’en a peut-être encore parmi vous qui imaginent que quand je parle de cramer les chenilles et autres limaces à la loupe surpuissante, je plaisante. C’est mal me connaitre.]

Téléphone, clopes, briquet, sont disposés à côté de moi. Je pose ma tasse pleine de café devant mon pied gauche.

Mmmm délicieux moment.

Et là, c’est le drame.

Ce crétin de chat aperçoit un volatile (papillon ou oiseau, qu’importe !) et à la vitesse de l’éclair se précipite (comme si il avait la moindre chance de l’attraper…), renversant la tasse de café qui est sur sa trajectoire et ce avant que j’ai eu le temps de dire ouf.

Par contre j’ai largement eu le temps de dire groumpf.

Tasse vide, contenu dispersé sur le sol et nombreuses éclaboussures sur mon pantalon.

Injures adressées au félin idiot.

Scènes de torture à l’encontre dudit félin immédiatement envisagées, parmi lesquelles la bi-pattotomie, considérant qu’avec 2 pattes en moins cet abruti de chat n’aurait plus la possibilité de se lancer à la poursuite de papillons.

Pense-bête : ne pas oublier de curariser le chat avant de boire LE café post-garde au soleil.

Advertisements
Cet article, publié dans Brèves, Coups de gueule, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Chaticide

  1. Aluthiel dit :

    J’ai trois spécimen felino-maladroits à la maison.. et j’ai bien peur que meme avec plus que 2 pattes ils soient capables de bien des conneries..
    A ta place j’opterai pour la conversion en ver de terre à poils.. un chat qui rampe, y’a peu de chance qu’il soit un grand danger pour ta tasse de café ou autre pantalon préféré..

  2. zigmund dit :

    le mien a un jour sauté sur mon ordi portable posé sur mes genoux et je ne sais pas sur quoi il a appuyé mais l’écran s’est retrouvé VERTICAL la panne à la c… chercher sur google la solution à écran vertical en tournant l’ordi et la tête avec le clavier qui lui reste horizontal je te laisse imaginer la joie …
    mais les chats ont le pouvoir nous ne pouvons pas lutter

  3. Lazuli66 dit :

    La bi-pattotomie n’est pas une garantie, la médecine vétérinaire fait des miracles de nos jours 😉

  4. Casque Houille dit :

    Du Valium dans les croquettes , d’ailleurs vu le temps de veille extrêmement réduit du bestiau en question , je pensais qu’il en prenait déjà …

  5. Casque Houille dit :

    Sinon , il y a la solution du filet à provisions : y mettre le chat en faisant passer les quatre pattes entre les mailles du filet , accrocher les poignées du filet à une branche , et boire son café tranquillement …

  6. Françoise dit :

    Et on peut faire pareil avec les gosses ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s