Ah, si j’étais riche …

Et bien je m’offrirais une cure retox, comme précédemment ce jour même blogué ici. Et puis je ferais plein de trucs, des cadeaux à ceux que j’aime, etc.

Mais si le Génie dans la lampe magique était dyslexique … Que mon 200e vœu [oui avec les génies dyslexiques t’as droit à + de vœux, pour compenser] soit d’être riche [parce qu’honnêtement je pense qu’y’aurait largement 199 autres souhaits qui passeraient avant], et que le Génie se goure …

Et que d’un coup de magie, je me retrouve non pas riche, mais chir.

Oh le bordel. On aurait pas le cul sorti des ronces, comme dirait l’autre. Au bloc [bah oui le Génie il te balance pas chir le premier jour des vacances du chir, nan, il te met d’emblée au bloc, en stérile, avec l’infirmière de bloc qui te regarde et attend tes instructions].

«Euh … Passez-moi la pince de [bordel de merde, comment elle s’appelle, la pince qui … qui est comme il faut ???], …, passez-moi la pince».

«Mais docteur, laquelle ?» dit l’IBODE (l’infirmière de bloc pour les non pratiquants des acronymes hospitaliers)

«Ben, la pince, celle qu’il me faut là maintenant, bon sang ! La même que d’habitude à ce stade d’une [ah bordel on fait quoi, là, comme opération ? Une appendoc ? Mmmmm non, ça m’a l’air un peu trop thoracique pour une appendoc …] … d’une chirurgie de ce type, allez, dépêchez-vous sviouplé, passez-moi c’te putain de pince [oui ça je m’en souviens de quand j’étais étudiante, au bloc, les chirs, ils jurent comme des charretiers. Donc ne pas oublier de jurer, ce qui somme toute m’est assez naturel, pour paraître crédible]».

Là, prétexter qu’on avait promis à Duchmol de jouer au golf avec lui, et demander à l’aide opératoire d’appeler l’autre chirurgien [thoracique ??? on est dans le thorax, oui ou merde ?] pour qu’il vienne «finir» [tout faire, en fait], histoire que le patient soit en de bonnes mains.

Quand j’ai lu le billet de Farfa (http://wp.me/p2gp9i-f7 ), c’est à ça que j’ai pensé.

Non je suis pas capable d’être chir, pas plus que de faire de la médecine générale, dont je suis pourtant diplômée. Oh gérer une demi-journée de consults, sans en tuer un seul, ça je devrais y arriver … Et encore. Mais faire le suivi de mes patients, connaitre les objectifs de cholestérol selon les facteurs de risque associés, mettre en place les aides pour maintenir une patiente âgée à domicile, suivre la croissance d’un marmot, etc etc, non, sais pas faire.

Mes algorithmes à moi sont pas méga nombreux, se situent dans l’immédiateté, bref j’ai rarement besoin d’y voir plus loin que le bout de mon nez, qui est déjà assez grand comme ça.

J’essaie de réfléchir au compliqué physiopathologique de l’instant, à l’interaction médicamenteuse avec un nombre très limité de molécules, et à faire les quelques gestes qu’il faut vite et bien. [Certes en milieu hostile] Et comme le disait la pub (vous voyez, j’ai pas la télé, mais j’ai quand même la tête polluée de spots publicitaires) «toujours les mêmes gestes». [Bon mais puisque j’ai sombré dans la citation de pub, alors tant qu’à y être : «Mais pourquoi est-il si méchant ? PARCE QUEEEEEEE». Fin de citation.]

Voilà. Pour répondre à ce que disait un néanmoins fort sympathique confrère dans le tube cathodique, non, je ne pense pas que les urgentistes soient des généralistes qui agissent dans l’urgence. Chacun sa spécialité. Le fait qu’il y ait des recoupements n’y change rien. Après tout, c’est pas parce que je sais faire 3 points de suture que je suis chirurgien.

Et cette diversité fait toute notre richesse, acteurs de santé divers et variés. [De l’art de retomber sur ses pattes…]

Advertisements
Cet article, publié dans Connerie fulgurante, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ah, si j’étais riche …

  1. bene dit :

    Merci! je suis generaliste et c est vrai que si une bonne moitie de mes consultation se resume a dire prenez un mouchoir si vous avez un rhume, buvez de l eau pour la gastro il y a bien plus derriere pour garder une vieille indementente a la maison. et quand j ai un coup de fil hautain d un urgentiste parce que j ai envoye une douleur tho qui malheureusment pour eux n est pas un infarct et leur ai fait perdre leur temps. ca fait du bien que chacun reconnaisse qu on se complete et qu on en peut pas faire le boulot des autres. je n ai pas intube depuis plus de 10 ans et meme si mon cabinet a le materiel au cas ou je ne m y risquerai pas. j aime beaucoup ton blog, ca me rapelle des bon souvenirs quand j hesitais entre la ville et les urgence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s