Devoirs de Vacances

Quand j’étais petite, ma mère ne me faisait pas faire de devoirs pendant les vacances. Merci Maman.

Bon mais là, pour des raisons démographiques semble-t-il [bibi en congés = diminution brutale et sensible de la mortalité dans le département], je suis en vacances. Pas de gardes sur mon agenda, j’ai regardé, fébrile, une bonne douzaine de fois en mode obsessionnel-compulsif, rien, nada, que dalle. La loose.

Qui dit vacances dit temps libre, et disparition de l’excuse bidon «nan j’ai pas le temps» face à la to-do list. Oh merde.

– Le + agréable, mais le – reposant : le jardin. Maintenant que j’ai bien fleuri la partie ornementale, va falloir bêcher au potager. Avec 36 millions de caillasses au mètre cube, on a pas le cul sorti des ronces et autres orties qui poussent joyeusement dans la jachère.

– Le + urgent, et 2e sur le podium du j’ai-pas-envie-du-tout-de-m’y-mettre : les 2 deadlines. 2 trucs à envoyer avant la fin des vacances, moyennant efforts de mise en page et tout le tralala. Vous savez pourquoi c’est le mot anglais qui est utilisé ? Pour faire passer la pilule. On ne me la fait pas. Deadline, ça veut dire Ligne de la Mort. C’est pas pour rien.

– Le + occupons-les-jours-pluvieux : trier le fatras sur l’ordi, en particulier les milliers de photos. Et si déluge, préparer de quoi imprimer de jolies planches mélangeant fleurs, personnes aimées, etc.

– Le + tiens-j’étais-partie-pour-faire-du-fastidieux-mais-comme-de-par-hasard-j’ai-dévié : la fièvre acheteuse. Seule embûche sur le chemin de l’achat compulsif sur internet : j’ai une nouvelle CB. Je connaissais le numéro de la précédente par cœur, c’était bien pratique. Là, lorsque mon regard croisera l’objet / la fringue / le meuble / etc et qu’en un instant, s’établira cette certitude «il me veut, je le veux», va falloir que je me lève, que j’atteigne mon sac à main, que je sorte le portefeuille, en extraire la CB, retourner jusqu’à l’ordi, … Que de complications dans un amour naissant. Bon y’a des chances que dans 48h je sache réciter le nouveau numéro.

– Le + ça-va-pas-traîner-après-ce-post-j’y-cours : acheter toute la panoplie qui va avec mon nouveau cerveau (téléphone).

– Le + ouh-lala-mais-mince-alors-j’ai-pas-eu-le-temps, qui sera remis aux prochaines vacances : écrire ce p……. d’article.

– Au sommet de la pyramide des trucs rébarbatifs, record du monde du pas envie, j’ai nommé [roulements de tambour] : la paperasse. Si reculer permet de mieux sauter, alors observez bien le ciel, les amis, je devrais atteindre Neptune sans difficultés. Deux ou trois ans que la paperasse à trier / traiter / ranger s’accumule. Au total doit y avoir 4 fois mon poids en cellulose plus ou moins plastifiée, parfois même pas sortie de l’enveloppe. Jusque-là j’ai réussi à reporter. Mais là, vraiment, j’ai pas le choix. Et puis je peux pas me contenter de l’ouverture de 3 courriers et de l’envoi de 2 autres comme je fais depuis des mois. Faut vraiment, vraiment, que je fasse le tri et le classement exhaustif du merdier en papier, et le traitement inhérent. Au secours.

– Le + bah-quoi-je-fais-juste-une-pause-dans-la-paperasserie : (faire) percer les murs pour y mettre tableau, appliques et autres étagères qui attendent sagement d’y loger.

Voilà comment on en arrive à implorer la chaussée que le bus d’hémophiles se fracasse contre un pont, être rappelée par le boulot, fin automatique des devoirs de vacances, je-peux-pas-j’ai-des-vies-à-sauver.

Putain, 10 jours de vacances. Je vais crever.

Pour finir, j’ai une terrible nouvelle à vous annoncer : le ficus est en réa, dans un état gravissime. Ce sympathique ficus qui ornait ma salle de bains depuis peu. A manqué d’eau. Malgré les bains que lui administre l’équipe soignante, il reste précaire. Feuilles sèches et rabougries, toussa. On dirait moi dans 10 jours.

Publicités
Cet article, publié dans Bibiland, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Devoirs de Vacances

  1. Heidi_Nurse dit :

    pour le ficus, ne t’en fais pas trop… j’ai cru que le mien était mort 2x, il a chaque fois ressuscité! Pour le reste, commence par la paperasse, comme ça, tu pourras te reposer en ayant pleinement conscience de ton effort… le reste attendra! (ou alors, deviens une FlyLady… )

  2. armance dit :

    Tu mets une perf au ficus, ne te casse pas, en sous-cut ça ira, et tu le laisses respirer sans l’intuber bien sûr!

  3. Aluthiel dit :

    J’ai passé tout mon temps de lecture à me dire « punaise, j’espère que ses vacances seront longues ! » Et là.. pouf ! 10 jours.. impossible de faire tout le programme ! Et comme pour les devoirs de vacances, on sait déjà comment ca va se finir : on fait le plus fun, on laisse les trucs pénibles de coté pour les prochaines vacances !
    Amie de la procrastination bienvenue au club !! (oui, là j’avoue, c’est juste pour briller en société une nouvelle fois, j’aime utiliser des mots savants que j’ai appris y’a pas longtemps !^^)
    Bon courage !
    PS : et fais gaffe, la première utilisation de la carte bancaire ne peut pas se faire sur internet.. j’espère que tu as prévu le coup !)
    PS 2 : RIP monsieur le ficus..

    • docadrenaline dit :

      Bah non en fait, en général quand je me colle à qqch je suis efficace … Mais j’ai énormément de mal à m’y mettre.
      Pour le ficus, j’hésite à lui faire EEG + gazo lactates pour faire le point, mais j’ai peur des résultats !

  4. Caroline dit :

    Je ne prendrai pas de vacances, je ne prendrai pas de vacances !
    Trop grand risque de collision pendant le trajet vers Neptune… Je croyais être le seul specimen du genre.
    Merci pour ce billet qui a entamé ces 10 petits jours de répit.

  5. @ICH8412 dit :

    eh ben moi, j’ai pas pris de vacances. Na . et pardon de pas être plus longue, j’ai pas le temps, là…

  6. bluerhap dit :

    Pareil comme toi, c’est pour ça que pour les vacances on part : comme ça on a des excuses pour faire autre chose que d’habitude 😉 ! Et « Prescrire » dans tout ça, il va où ?

  7. Casque Houille dit :

    Déjà , quelques jours chez moi avec Petit Caillou , et avec un peu de chances un temps propice à feignasser au soleil , des milliards de trucs à se raconter , des bêtises à dire , du blanc bien frais , ça devrait t’aider à te sevrer un peu …

  8. docplancher dit :

    Le ficus boit autant par ses feuilles que par les racines, il faut le vaporiser régulièrement

  9. Nono dit :

    Pour la réanimation du ficus, j’ai des solutions mais elles sont très ruthénoises et peu appropriées aux conditions de vie urbaines !! Longue vie au ficus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s