Démon sur orbite

Qu’écrire un lendemain de garde, lorsqu’on a le Démon de la Blogorrhée qui s’agite et néanmoins pas grand-chose à raconter ?

Bah écrire sur la blogorrhée elle-même, ça me semble pas mal, comme idée stupide. Surtout que je vous ai déjà fait le coup, donc le côté rien-à-dire devrait encore plus efficacement vous saouler.

Joyeux mensiversaire, ça fait 4 mois que je publie ici. Youpi !

Vous êtes méga nombreux à lire. Ça me touche vraiment beaucoup.

Je ne m’attendais pas, mais alors vraiment pas à un tel succès. Ni à prendre goût au racontage-écrit. Plusieurs fois, je me suis dit que j’allais arrêter. Qu’étaler ma bêtise ainsi, c’était vraiment pure ineptie. Il m’arrive de penser que j’aurai bientôt fait le tour des choses à vous raconter. Au sens où ensuite, ça deviendrait répétitif. Trop. Par exemple, pour ce qui est de vous raconter des inters, of course elles sont toutes différentes. Parce que les patients ne sont jamais les mêmes, que la médecine n’est pas une science exacte, une intervention c’est unique. Mais ce qu’il en ressort, via ma blogorrhée, ça peut être un peu toujours pareil, à lire. Je vais pas vous raconter 10 infarctus. Ce sont 10 patients, 10 tranches de vie, mais pour vous, hein, c’est quand même 10 infarctus. Non certes. Mais en feuilletant des notes relatives à des interventions marquantes, j’ai noté qu’il me restait un paquet de billets avant d’avoir fini de vous casser les pieds. D’autant que n’étant pas encore retraitée, le stock continue de s’élargir. Donc non, vous n’êtes pas débarrassés.

J’en profite ici pour faire passer quelques messages et dédicaces :

– à DocBulle, qui a été la première à lire mes 2 premiers posts, alors privés, pour m’avoir encouragé à les publier et à écrire : Merci miss !

– au Club des Médecins Blogueurs, atoute.org, et autres regroupements de blogueurs-toubibs de relayer ma prose (malgré la proportion immense d’idioties qu’elle contient !) et de m’avoir à bras ouverts accueillie en leur sein. Je n’étais pas en quête de reconnaissance, et pourtant la vôtre me touche beaucoup !

– à Gélule pour être responsable du petit hélicoptère dessino-caligraphique dont je suis littéralement amoureuse. Thanx !

– à tous ceux (y’en a trop, j’ai tellement peur d’en oublier à cause du Syndrome Post-Garde que je préfère n’en citer aucun ! Vais tacher de dresser la liste, n’hésitez-pas à me signaler d’honteux oublis !) qui m’ont dédicacé un de leurs écrits : c’est juste un truc de taré, ça, le sourire ému que ça me colle, accroché jusqu’aux oreilles, rien que d’y penser ! Vous êtes … Je n’ai pas de mots assez forts pour le dire : méga-gentils-adorables-magiques etc. Waaaaaah.

– aux plus ou moins anonymes qui par leurs commentaires sur ce site, par leurs mails, par leurs tweets, par leurs messages subliminaux lorsqu’ils (et elles… suivez mon regard …) prennent mes bilans SMUR, me manifestent leur sympathie et toutes choses me faisant sourire ayant attrait à ma blogorrhée : vous n’imaginez pas à quel point vos messages m’émeuvent !

– à vous deux qui partagez la même passion, le même type d’humour-à-la-con, et qui DEVEZ écrire ! Vous vous reconnaîtrez : l’un d’entre vous m’a fait timidement part du fait que ça le titillait, et l’autre m’a dit qu’il estimait la valeur soulageatrice-partangeante d’un telle blogorrhée … Je vous invite, tous deux, à écrire ici, vous prêtant mon espace, si vous n’avez pas encore le «courage» de créer le vôtre. À bon entendeur ….

– à tous ceux, enfin, qui de façon aiguë ou chronique, traversent ma vie, nourrissent mes pensées, et sont donc responsables peu ou prou de ma blogorrhée … Famille, amis, patients, etc ….

J’en oublie. Faute au SPG.

Le Démon de la Blogorrhée est sur orbite, et j’en suis, telle la fourmi, fort aise.

Merci, merci, merci.

P.S. : J’aurais pu chanter, telle la cigale, mais finir à Guantanamo pour terrorisme, me rendre responsable d’un déluge … Pas osé.

Publicités
Cet article, publié dans Gourbi, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Démon sur orbite

  1. littherapeute dit :

    Je suis sûr, que même au bout du 10ème, que dis-je, du 100ème récit d’IDM, tu réussiras à nous livrer une version unique de message fantastique ! Et puis, quand on aime, on ne compte pas. Alors laisse ce démon de la Blogorrhée s’exprimer librement, comme tu le fais si bien 😀

  2. ERLINA dit :

    Je te lis depuis plusieurs semaines et je suis vraiment impressionnée par la quantité de ta production et la qualité de tes écrits ! Je t’admire; Continue à nous faire partager ces moments de délires, de blues, de coup de gueule, d’émotion, de stress, de tout, j’adore ! c’est ma petite récréation du soir, j’attends tes post avec impatience !

    • docadrenaline dit :

      Merci !
      C’est vraiment curieux, que des vrais humains (pas que mon chat) comme vous aimiez me lire. Vraiment. Ça me surprend. Et me ravit. En termes de délires, d’émotions, de coups de gueules, etc … effectivement ma blogorrhée semble pour l’instant se maintenir !
      La quantité s’explique par ma « méthode » d’écriture paraît-il assez particulière.

  3. armance dit :

    « Débite sur Ormon » pour un bon moisiversaire!

  4. Lazuli66 dit :

    Quatre mois, seulement !? Tu es devenue tellement indispensable que je pensais te lire depuis bien plus longtemps que çà ! J’en profite pour demander à qui sont réservés les billets protégés et s’il est possible de demander une invitation car c’est toujours une grosse frustration de voir que tu as écrit et de ne pas pouvoir te lire. °~° Continue, surtout ! Tes démons nous mettent aux anges.

  5. Anne dit :

    Reste toi-même ! T’es au top !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s