Essence

Bon, j’ai envie d’écrire un truc, mais j’ai pas d’idée, là. Enfin si, j’en ai pleins, mais que des germes d’idées, pas de quoi faire un billet entier. Un vrai, pas une brève comme ici. Oh je pourrais me mettre au clavier, sur un de ces embryons d’idée, et me laisser porter par la blogorrhée. Ouais mais non, il me faut un peu plus de vent-de-la-connerie-dessus, pour que la flamme du démon bavard s’attise.

Sinon y’a l’option trier la paperasse, celle-là même dont j’ai prépositionné quelques éléments à 15 cm de moi, afin de ne pas l’oublier… L’option aller m’occuper un peu du linge. J’avais envisagé l’option Suède (au pays d’Aspelund) pour aller faire quelques emplettes,  mais là, ça va faire tard.

[Option se refaire un café]

D’ordinaire quand je me couche à 6h passées, j’ai l’option acheter plein de trucs qui me vient assez facilement. C’est quand même terrible de ne même pas avoir la fièvre acheteuse ! Ils branlent quoi, les démons ?

La panne. Pas envie. Pas d’idées. L’essence du café va-t-elle me redonner la motivation pour faire quelque chose d’utile ?

Publicités
Cet article a été publié dans Brèves. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s