Irl-land

Y’a le monde réel, celui où il fait froid (mais pas dans mon salon parce que j’ai mis le chauffage à fond) (et puis pas tant que ça pour un mois de décembre), celui où je suis anonyme, finalement. Un peu grande gueule mais sans plus, juste un électron-libre femelle et toubib qui passe par là.

Y’a la toile, ce que chacun y tisse. Ces nombreuses âneries que j’y écris.

Ça fait 3 rencontres en chair et en os que je fais via twitter. De très très chouettes rencontres. J’en ai prévu d’autres.

C’est bizarre de se dire que j’ai un peu peur que les gens soient déçus. Je sais pas, j’écris mal, au lance-pierre, mais le simple fait d’écrire me donne peut-être un petit côté «exceptionnel», dans le sens où on est pas très nombreux à écrire, en langue française en tous cas (enfin me concernant, si on peut encore appeler ça de la langue française …). Ils s’imaginent ce qu’ils s’imaginent, ceux qui me lisent, ceux qui tweetent avec moi. J’ai pas la prétention d’être intéressante. En me rencontrant, ils rencontrent ce «juste moi» si insignifiant, si banal. C’est con, parce que je ne crois pas avoir activement cherché à me faire passer pour extraordinaire, ici même, sur la toile. Mais j’aime pas l’idée de décevoir les attentes de quelqu’un, qui a surement mieux à faire.

Bon, je vous laisse, j’ai encore des playmobils à monter. 😉

En tous cas, vous 3, mes 3 IRL récentes, je voulais vous dire : j’étais vraiment ravie.

Publicités
Cet article a été publié dans Brèves. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Irl-land

  1. Isÿlin dit :

    Attention c’est le début de la célébrité! ^^

  2. Idyllia dit :

    J’avais un blog… Il y a 9 ans… Ce paradoxe irl monde « virtuel » et ces rencontres ont eu raison, et de ce blog… Et de mon anonymat. Le virtuel est devenu réel bien des fois, mais la peur de décevoir à fait que jamais je n’ai poursuivi ces rencontres par des éventuelles amitiés… Bon ok c’est pas clair… Tout ça pour dire que je suis associale en gros… Mais suis pas smuriste moi !

  3. zigmund dit :

    les quelques rencontres IRL que j’ai faites ont été vraiment super sympas mais je dois avouer qu’aussi enrichissantes soient elles, il y a comme un pan de magie qui s’écroule de part et d’autre, non, pas une déception loin de là mais un peu comme si ensuite on avait moins de choses à se dire, ça fait penser un peu à quand le quotidien même agréable s’installe dans une relation amoureuse. peut être est il préférable de garder parfois un morceau du voile non pas qu’on sera déçu mais que l’autre va perdre son image fantasmée et son mystère.
    cela dit, j’ai accepté l’idée que qui me trouve me rencontre (sauf s’il pointe chez MST ou ses potes , sauf si c’est un de mes patients -dans ce cas c’est mensonge et dénégations de ma part-…) et j’aime bien voir la réaction de celui ou celle qui me trouve …
    Les twittos médecins ont un côté sympathique pour la plupart et je pense que les blogs médicaux sont un bon moyen d’exprimer nos doutes, nos fiertés (surtout qd certains de notre entourage s’appliquent à nous casser) nos rêves. je l’ai déjà écrit je crois : bloguer est une forme de thérapie pour certains médecins (en tout cas pour moi)
    pour le maniement de la langue, j’aime ta façon d’écrire, je vois rarement des fautes de français chez toi (sans être un spécialiste, je n’ai jamais lâché complètement ma formation littéraire d’avant mes études de médecine)
    ça y est tu as retrouvé la liberté ?

  4. Ping : In the Real Life | shagya

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s